Se consacrer à l’agriculture peut parfois paraître effrayant. Le principal problème réside dans le financement des travaux et l’achat des équipements. Il existe néanmoins des aides permettant de mener à bien son projet agricole. Comment obtenir un tel financement ?

La Dotation Jeune Agriculteur (DJA)

La DJA, comme présentée ici, est une aide octroyée par l’État. Elle est financée par le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et par certains autres crédits nationaux.

A lire aussi : Quels sont les avantages d’un tapis d’éveil Montessori pour bébé ?

La dotation jeune agriculteur est accordée à tout agriculteur envisageant s’installer en tant qu’auto-entrepreneur ou société. Afin de bénéficier de la DJA, il faudra préalablement avoir plus 18 ans et moins de 40 ans. Il faudra également s’installer pour la première fois en tant que chef exploitant.

Le montant versé par la DJA aux agriculteurs dépend de la zone d’exploitation :

Cela peut vous intéresser : Réussir son entretien annuel : nos recommandations pour un bilan constructif

  • Entre 8 000 € et 15 000 € en région de plaine,
  • Entre 10 000 € et 22 000 € en zone défavorisée,
  • Entre 15 000 € et 36 000 € en zone montagneuse et le DOM.

Certains facteurs tels que le coût d’exploitation, et la nature du projet (création d’emplois ou projet agro-écologique) influencent le taux de financement.

Comment obtenir la DJA ?

Pour obtenir la Dotation Jeune Agriculteur, il faudra présenter un plan d’entreprise (PE) sur les 4 premières années. Le rôle du PE est de permettre d’étudier la viabilité financière du projet d’exploitation. Le plan d’entreprise doit néanmoins être suivi d’une étude de marché et d’un développement du projet.

Le demandeur de financement doit pouvoir justifier d’une capacité professionnelle agricole. Il peut s’agir de diplômes tels que le Brevet professionnel responsable de l’exploitation agricole ou le Baccalauréat professionnel Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole.

Afin de mieux choisir la formation, l’exploitation devra présenter un PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisée) validé. En résumé, pour l’obtention de la DJA, l’exploitation devra présenter :

  • Plan d’Entreprise,
  • Diplôme justificatif de la capacité professionnelle agricole,
  • PPP validé,
  • Pièces d’identité.

En cas de validation du dossier, l’exploitant agricole devra mettre en place Plan d’Entreprise dans les 9 prochains mois.

Que retenir des aides pour un projet agricole ?

La Dotation Jeune Agriculteur est une aide financière octroyée à 80 % par l’Union Européenne et à 20 % par l’État. Le montant du financement varie en fonction de la zone d’exploitation, de la nature et de l’ampleur du projet agricole.

Le rôle de la dotation est de faciliter une première installation. Elle permet de mettre sur pied le projet d’exploitation dans les conditions favorables à sa réussite. Ceci explique les différentes exigences tant pour les compétences de l’exploitant et la vitalité du projet.