On sait que l’entretien annuel est un moyen efficace pour dresser le bilan du travail que le salarié aurait accompli. C’est grâce à celui-ci que vous pourrez proposer une promotion ou une augmentation à votre salarié. Pour que l’échange soit bien constructif, voici des idées de questions que vous pourrez utiliser ou à éviter pour réussir efficacement votre entretien annuel.

La première question à poser : Comment vous sentez-vous dans votre poste ? Etes-vous satisfaits ?

Il faut jouer comme un expert, il ne faut pas parler de client, de facture ni de dossier, c’est une occasion pour vous en tant que manager de lui demander ce qu’il pense de ses missions. Il faut parler de sujets qui diffèrent de ce que vous avez l’habitude de discuter tous les jours. Le sujet vous intéresse et vous souhaitez en savoir davantage ? Trouvez des informations supplémentaires ici. 

Cela peut vous intéresser : Comment bien rechercher une maison ou un appartement ?

Soyez bien ouvert de façon à ce que votre interlocuteur le soit également. Il est possible qu’il souhaite changer de poste, certains préfèrent par exemple prendre un congé de longue durée mais n’osent pas se confier, etc.

La question suivante : Comment vous sentez-vous au sein de l’équipe et qu’est-ce qu’il faut changer pour que vous vous sentez bien à l’aise ?

Avec cette question, vous montrez à votre collaborateur que vous vous intéressez à son intégration et à son bien-être au travail. Il est crucial de créer un climat de confiance. Choisissez le moment opportun, le moment où vous êtes complètement libres. Prévenez le collaborateur des jours en avance, il faut que vous soyez bien à sa disposition sans accepter les sollicitations extérieures comme :

A lire aussi : Comment expliquer le succès du réseau social OnlyFans ?

  • la consultation de mails,
  • la réception d’appel,
  • les rendez-vous imprévus,
  • Etc.

Les questions à éviter absolument lors d’un entretien annuel

Il ne faut jamais poser une question piège comme : « comment vous vous voyez dans 2 ou 3 ans ? ». Cela mettra sûrement votre collaborateur mal à l’aise, qu’il n’osera pas répondre avec confiance. Des questions fermées comme « avez-vous pu atteindre votre objectif cette année ? » sont également à éviter. Ce sont des questions qui font souvent appel à des jugements lapidaires et donnant lieu à des réponses pas claires. Pour reformuler la question, vous pouvez dire : « comment vous avez trouvé votre année ? ». Il faut féliciter votre collaborateur pour ses efforts et lui faire part de vos suggestions sur les points à améliorer pour l’année prochaine.